Contreparties

Il faut que tu te vendes. Sors. Montre ton travail. Pour moi, c’est la partie de ce travail la plus difficile. Ne pas être capable de me représenter, de mettre en valeur mon travail, de m’exposer au jugement ou aux opinions des autres. Le faire, à mon sens, c’est comme déambuler nue en pleine rue…

Ça s’en va et ça revient

Je ne comprends pas comment l’écriture a pu devenir à la fois une précieuse alliée et une ennemie redoutable au cours de ma vie. Qu’est-ce qui a bien pu se passer, dans ma tête, sous mes doigts, dans mon cœur pour que je chérisse l’écriture autant qu’elle m’effraie, que je la vénère autant que je…

Celle qui se cachait

Il fait doux dehors, comme pour compenser nos vies hirsutes.Je vois les jours rallonger, le soleil devenir moins timide, le lac retrouver ses couleurs de printemps et de plus en plus de baigneurs téméraires. J’aime bien me promener sur son bord, écumer les plages, fouiller le sable à la recherche de jolis coquillages. Une fois,…

All I want for Christmas is you

C’est bizarre quand même, la famille. Il faut vivre ensemble, les uns sur les autres, vivre sa vie en miroir, échanger des banalités pour faire entendre le son de sa voix après les journées besogneuses, faire des repas un cérémonial sacré, où les regards fuient et le son du journal télévisé fait naître des débats…

Les limbes

Et maintenant, on fait quoi ? On fait quoi quand tout un monde s’effondre ? Quand des décennies de rêves et d’espoirs prennent l’eau, qu’on nous dit que sans être impossible, ce sera quand même un miracle si ça arrive, parce que tout joue contre nous, du temps aux statistiques. Moi, ce soir, je ne…

Meds

Il se peut que je ne sois jamais guérie. Il se peut que toute ma vie, je ressente ce déséquilibre chimique, ce manque de sérotonine qu’il faudra bien combler d’une façon ou d’une autre. Parfois, je vais si bien que j’en oublie mes petites pilules. Un jour, deux jours, une semaine à vivre ma vie…

Les bois flottants

Pino n’en revenait pas.C’était comme si les chiffres sur l’écran de sa calculatrice ‒ une de ces énormes machines avec des touches immenses “pour les bigleux” ‒ ces chiffres venaient de le gifler. Il avait beau s’acharner sur la touche reset, le nombre à cinq chiffres avait imprégné sa rétine. C’était trop tard. Il fallait…

Un pont

Je pense souvent à ma grand-mère. À toutes ces choses qui la feraient rire, celles qu’elle adorerait goûter puis reproduire en cuisine avec plus ou moins de succès, celles qu’elle s’empresserait de répéter à son amie qui ferait, à son tour, circuler la rumeur parmi leur petit social club. Je pense souvent à elle, le…

Le rendez-vous

Elle trottine en sortant du train, slalomant entre les voyageurs pressés. Elle n’est pas vraiment en retard, mais pas tout à fait en avance non plus. Elle a rendez-vous avec lui dans cinq minutes et le manquer est hors de question. Pas seulement parce que c’est lui : dans chacune des strates de sa vie,…